Consular registration of Malagasy nationals is now online
Consular registration of Malagasy nationals is now online

 

  • Le Président de la République a présenté le bilan des tests de diagnostic rapide effectués le 1er avril auprès des passagers des vols régionaux et internationaux arrivés à Madagascar et ayant terminé leur période de quarantaine de 15 jours. Quatre nouveaux cas ont été répertoriés, dont respectivement un couple âgé de 66 et 67 ans ainsi que deux femmes de 54 et 47 ans. Au total, 58 personnes sont infectées par le Coronavirus à Madagascar, dont 6 cas contact.

 

  • Le Président a particulièrement mis l’accent sur les « cas contacts ». Ces derniers sont à l’origine de l’explosion de la propagation du virus dans plusieurs pays d’Europe, tels que l’Italie et la France. Pour ce qui est de Madagascar, jusqu’ici, les personnes qui étaient en contacts avec les porteurs sont répertoriées.  C’est le cas d’un jeune garçon de 13 ans qui était en contact avec un porteur sain arrivé à Madagascar pour acheter de Ravintsara au marché d’Isotry pour se soigner. Trois autres cas contacts ont également été identifiés à Toamasina, dont deux membres du personnel de la société Ambatovy et un marin.

 

  • Le Président a lancé un appel à la vigilance. Dès que les symptômes du Coronavirus apparaissent (fatigue, toux sèches, rhume, difficulté respiratoire…), il faudra venir directement aux hôpitaux indiqués pour une prise en main rapide et, ainsi, éviter d’atteindre le stade final du Coronavirus. Il a rappelé que la prise en charge est gratuite.

 

  • Les autorités ne ménagent aucun effort et se réunissent quotidiennement avec les responsables au sein des diverses entités ainsi qu’avec l’OMS, et ce, afin de trouver les moyens de lutter contre la propagation du Covid-19. Les autorités prévoient aussi de visiter les sociétés locales qui peuvent confectionner des masques comme le font déjà les Entreprises locales. L’objectif est d’équiper en masque chaque foyer, particulièrement ceux qui doivent sortir de leur maison.

 

  • Tout le monde doit redoubler d’efforts pour suivre les consignes des responsables étatiques afin de faciliter la lutte contre le Coronavirus. Le Président a indiqué d’une jeune femme a pris la fuite après avoir été déclarée positive au Coronavirus. Elle se trouve déjà entre les mains des autorités à l’heure actuelle et fera l’objet d’une enquête sociale car elle a été en contact avec d’autres personnes. C’est le genre de situation à éviter.
  • Le Président a tenu à préciser que la personne qui s’est écroulée dans le quartier d’Antaninandro récemment, un fait relayé sur les réseaux sociaux, n’était pas atteinte du Coronavirus ; c’était de la dyspnée.

 

  • Le Président a par ailleurs expliqué que le certificat de fin de mise en quarantaine a été établi afin d’éviter la stigmatisation et dissiper les inquiétudes exprimées par la population à l’égard de ceux qui viennent de l’extérieur de Madagascar. Dans certaines localités, ces personnes font en effet l’objet de vive appréhension. Il sied de noter qu’à part les renseignements concernant les titulaires, deux signatures sont également apposées sur le ce certificat, à savoir celles d’un biologiste et d’un médecin examinateur de la personne concernée.

 

  • Durant ces deux derniers jours, 2500 tests de diagnostic rapide ont été effectués, alors que l’Institut Pasteur de Madagascar a pu faire seulement environ 150. Le Gouvernement a décidé d’activer d’autres laboratoires. Le Président a fait remarquer que la lutte contre le Coronavirus ne sera accomplie de sitôt mais qu’il faudra du temps pour en venir au bout.

 

  • L’Etat met tout en œuvre pour freiner la propagation de ce virus. Certes, rien n’est parfait à 100% mais jusqu’ici on peut dire que les stratégies adoptées ont réussi. Madagascar l’avantage de traiter rapidement tous ceux qui présentent des symptômes. Dans les douze prochains jours, les autorités s’attendent à la guérison des malades car ceux-ci se trouvent actuellement dans un état stable et espèrent que personne n’atteigne le stade final de l’infection du virus.

 

  • En ce qui concerne l’extension ou non du confinement, le Président a indiqué que la décision sera connue le 04 avril, soit 15 jours après le confinement partiel annoncé le 21 mars 2020. Jusqu’ici, les autorités arrivent à maitriser la propagation de ce virus mais personne ne peut prédire ce qu’il en sera demain, notamment avec l’existence des cas contacts. Quoi qu’il en soit, le Président entend faire un bilan le 04 avril et plusieurs options seront à examiner tels que, entre autres,  la  prolongation  du  confinement,   le  confinement  partiel   o u   encore l’allègement des dispositions déjà prises. Une décision sera prise à l’issue d’une réunion avec diverses entités, notamment le comité scientifique et des membres du secteur privé.

 

  • Le Président a conclu son intervention en encourageant les personnes présentes au CCI Ivato et à Ankorondrano pour réaliser le test massif de diagnostic rapide. Il a également rendu hommage à l’ensemble des acteurs mobilisés dans cette lutte Il était d’ailleurs venu les rassurer et les remercier pour leur dévouement. Le Président s’est également rendu au Palais des sports à Mahamasina où plus d’une centaine de bénévoles accompagnent les autorités pour la préparation des kits alimentaires « Vatsy Tsinjo » destinés aux familles les plus vulnérables au niveau des Fokontany. La distribution de ces aides fait partie des mesures d’accompagnement nécessaires à l’état d’urgence sanitaire.