Madagascar, dans sa nouvelle vision et politique, épouse le principe de la richesse par la diversité et la culture. C’est ainsi que le Groupe « FeoCoustic » (littéralement le son, ce qui est lié au sens de l’ouïe) a représenté les cultures malagasy lors de ce carnaval des cultures, le 08 juin, pour une heure devant un public nombreux et enthousiasmé. Ce, dans un cadre festif mettant en exergue la diversité multiculturelle avec des délices culinaires et des spectacles culturels.

Pour l’histoire, ce qui à l’origine était une déclaration politique contre les affrontements xénophobes en 1996 s’est transformé en un festival cosmopolite. C’est alors que Berlin célèbre sa diversité culturelle avec des festivités de rue colorées et un défilé joyeux. Au début, plusieurs dizaines de milliers de fans de carnaval se sont rassemblés pour le festival dans la capitale allemande. Cependant, en l’espace de 20 ans, le nombre annuel de visiteurs est passé à environ un million. Chaque année à la Pentecôte, Kreuzberg se transforme en bastion du carnaval : des centaines de milliers de personnes se rassemblent à la fête de rue la plus populaire de Berlin. Le point culminant des festivités est le défilé coloré avec plus de 4.000 participants venus du monde entier. (Source : Visit Berlin).

Le spectacle malagasy est allé au-delà du sens littéral de la dénomination de la Troupe, car le développement du sens de l’ouïe favorise la compréhension mutuelle, et à travers la musique qui ne connaît pas de frontières, le courant passe, la danse par des simples passants près du plateau animé n’a pas été interdite. Aussi bien la composition de l’équipe, que les chansons et rythme adoptés, ainsi que le public, ayant attendu avec impatience le show, représentent les diverses régions de la Grande Ile et reflètent cette richesse et diversité culturelles. La réussite de l’événement trouve également sa source dans divers partenariat avec des allemands, des africains, ayant bien assuré les animations à l’Estrade « Black Atlantica ».