L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne
L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne

6 novembre 1995 – 6 novembre 2020, le Rova d’Antananarivo renait de ses cendres. Et ce, 25 ans après l’incendie qui a ravagé le Palais royal. Le Président de la République Andry Rajoelina et son épouse Mialy Rajoelina ont assisté ce jour, à la cérémonie  d’inauguration  des  Palais  restaurés  de  Besakana  et  de Manjakamiadana. Mis à part des notables et des membres des familles royales venus de toutes les régions de la Grande île, le Premier Ministre Ntsay Christian et les  membres  du  gouvernement,  les  Chefs  d’institutions,  en  l’occurrence  la présidente de l’Assemblée nationale Christine Razanamahasoa et le président de la Haute Cour Constitutionnelle, Jean Eric Rakotoarisoa, les membres du Corps diplomatique et consulaire résidant à Madagascar étaient également fortement représentés lors de cette cérémonie. Lancés officiellement il y a 19 mois, les travaux ont consisté à la réhabilitation, à l’identique, de toutes les édifices et monuments composant les Palais de Besakana et de Manjakamiadana. Ces derniers ont été restaurés  exactement  comme  leurs  formes  d’autrefois,  allant  des  détails  qui composent le parquet aux ornements muraux.

« Les travaux de restauration ont été réalisés dans le respect de l’Histoire, de la culture et des traditions mais également des us et coutumes Malagasy », a déclaré le Président Andry Rajoelina. Le régime actuel a ainsi relevé le défi de réaliser en quelques mois la rénovation de ce monument de l’Histoire de Madagascar. La famille présidentielle a financé entièrement la restauration du Palais de Besakana, le palais le plus ancien de l’Anatirova. En revanche, les travaux de réhabilitation du Palais de Manjakamiadana ont été financés par le budget du Ministère de la Communication et de la Culture. « Afin de préserver la souveraineté nationale, l’État Malagasy a choisi de financer lui-même la réhabilitation du Rova », a déclaré le président Andry Rajoelina. La cérémonie de ce jour marque également une énième concrétisation d’un « Velirano » du Président Andry Rajoelina, notamment celui de revaloriser nos monuments historiques et nos patrimoines culturels afin de raviver la fierté nationale et le patriotisme. Le Chef de l’État d’ajouter : « Nous devons nous en tenir à tout ce qui nous rassemble et laisser de côté tout ce qui nous divise ». Par ailleurs, les efforts de l’État malagasy se poursuivent pour restituer nos patrimoines nationaux. A l’instar du couronnement du dais royal de la Reine Ranavalona III, le Président de la République a annoncé ce jour que le régime actuel conjugue ses efforts pour la restitution du crâne du Roi Toera du Sakalava Menabe ainsi que celui du Prince Ratsimamanga. « Nous allons rétablir l’histoire », a affirmé le Chef de l’État.

Le président Andry Rajoelina a annoncé ce jour que le Rova d’Antananarivo sera désormais appelé « Rova de Madagasikara », et sera érigé en musée qui abritera les éléments de l’Histoire de Madagascar. Le Président Andry Rajoelina a d’ailleurs annoncé que le musée sera ouvert au grand public avant la célébration de la fête de la Nativité, le 25 décembre prochain. Outre les différentes salles d’exposition de reliques et d’archives, le deuxième étage du Palais de Manjakamiadana sera entièrement dédié à la projection en 3D des documentaires retraçant l’Histoire de Madagascar. Durant cette cérémonie, le Président Andry Rajoelina, accompagné de son épouse, a planté un « Aviavy » (Ficus trichopoda), symbole de la royauté et de l’ancienne  haute  noblesse  Malagasy.  Ensuite,  il  a  visité  le  Palais  de Manjakamiadana où un court métrage sur l’histoire de Madagascar depuis l’époque de la Royauté jusqu’à ce jour a été diffusé.