Le nouveau Président de la République, Andry Nirina Rajoelina, a prêté serment à Antananarivo le 19 janvier 2019 devant la Haute Cour constitutionnelle.

La cérémonie s’est déroulée en présence de tous les chefs d’institutions, des membres du gouvernement, des parlementaires et des chefs militaires.

Environ 35 personnalités étrangères de haut rang, dont le Président de la Commission de l’Union africaine, cinq chefs d’État africains, à savoir le Président en exercice de la SADC et le Président de la Commission pour la paix et la sécurité, ainsi que des envoyés spéciaux, ont également honoré de leur présence l’investiture, de même que le Corps diplomatique, les chefs religieux et les autorités traditionnelles.

La présence des anciens Présidents de la République de Madagascar reflète la volonté politique d’apaisement et la présence d’une foule immense venant de toutes les régions de Madagascar est un signe encourageant du début d’un processus de développement inclusif. Inspiré par la sagesse africaine, le président a rappelé : « Seul, avec mon surnom de TGV, je vais vite, mais ensemble nous irons loin ». Dans son discours, le jeune président a souligné les priorités de l’exécutif, notamment le doublement de la production d’énergie à un prix abordable, qui est à la base du renforcement de l’industrie, créatrice de richesse et d’emplois, notamment pour les jeunes. De même, la lutte contre la corruption et le respect de l’orthodoxie financière seront rigoureusement renforcés dans tous les services de l’Administration.

La lutte contre la pauvreté, qui se traduit par le bien-être de la population, la transformation structurelle de l’économie pour une croissance forte et rapide, et la restructuration de l’administration par une gouvernance rationnelle au service de l’intérêt général ont été présentées comme les trois grandes priorités. Ces objectifs ne peuvent être atteints sans garantir l’instauration de l’État de droit.

Pour faire face à ces défis énormes, le nouveau Président de Madagascar fait appel à toutes les parties prenantes du pays, au secteur privé et à l’appui et à l’orientation bienveillants de la communauté internationale et des partenaires techniques et financiers.

Le banquet offert par le couple présidentiel au Palais d’Etat d’Iavoloha, après la cérémonie, a été l’occasion de montrer la richesse culturelle et la solidarité de toutes les Régions. Sur fond d’écran géant et de divertissement digne de l’ouverture d’une foire internationale à Berlin, le talent et le dynamisme de la jeunesse malgache et même de la prochaine génération, avec des spectacles de jeunes enfants, ont marqué cet événement festif. Le Président a conclu cette journée historique par des réunions bilatérales et des rencontres de courtoisie.