L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne
L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne

Madagascar a été à l’honneur avec la participation active du Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Harison Randriarimanana au 54ème Forum Mondial d’Assurance (à vérifier sur leur site si c’est la bonne expression) , organisé par IIS (International Insurance Society) et les « Institutes », pour la 5ème fois à Berlin, signe de l’engagement et de la contribution forte de l’Allemagne.

L’objectif du Forum est de recueillir et d’échanger des informations, des expériences menant à des actions, et de faire appel à l’engagement de toutes les parties prenantes. L’intervention du Ministre, accompagné du Chargé d’affaires a.i et d’une Conseillère à l’Ambassade, s’inscrit dans le cadre du « Insuresilience global Partnership » lancé à la COP23 de Bonn en 2017, une initiative commune des G7, G20 et V20, visant à combler l’écart de protection mondial lié au changement climatique, affectant à la fois les pays développés et ceux en développement.

Les défis techniques, financiers, sociaux et économiques doivent être relevés, en soulignant d’une part l’importance de la collaboration et du partenariat, et d’autre part la nécessité de mettre à jour et d’adapter les réglementations internes pour une meilleure efficacité.

La présentation par le ministre de Madagascar, l’un des 20 pays les plus vulnérables, a sensibilisé le public aux moyens de subsistance des petits agriculteurs, appelant à des actions conjointes pour concevoir et mettre en œuvre un mécanisme de micro-assurance pour les petits exploitants à faible revenu.

Parmi les autres éléments importants de la discussion a été soulignée la nécessité de traiter les causes profondes du changement climatique et de mettre en œuvre des actions globales tout au long de la chaîne de valeur. Il est à noter que de telles initiatives sont mises en œuvre dans la partie sud de Madagascar grâce au soutien du gouvernement allemand à travers la GIZ, afin d’améliorer la résilience de la population rurale à l’insécurité alimentaire en augmentant leurs revenus.