L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne
L’immatriculation consulaire des ressortissants Malagasy se fait désormais en ligne

Comme à l’accoutumée, le Président Fédéral donne une réception du Nouvel An à l’adresse des membres du Corps diplomatique. Madagascar n’a pas manqué au rendez-vous, à travers la représentation de Madame Rafaramalala ép. Ratsimba Florence Isabelle, Chargé d’affaires a.i.

Après les meilleurs vœux adressés au Président Fédéral et à l’Allemagne, le Nonce Apostolique et Doyen du Corps diplomatique a tenu à réitérer ses remerciements et forte appréciation, au nom de tous, pour l’invitation pour le voyage inoubliable à la Rhénanie Palatinat le 18 septembre. Il a fait le tour des problèmes d’actualité, à savoir, la paix, qui impacte sur les migrations internationales, ainsi que le changement climatique, sur lesquels il a tenu à souligner le rôle important que joue l’Allemagne. Il salue également le « Pacte Vert européen», dans le cadre européen de la lutte contre le changement climatique, qui se veut pionnier pour atteindre l’objectif commun. Des programmes économiques contribuant au traitement à la source des problèmes migratoires devraient être multipliés réduire les flux

Le Président Fédéral, quant à lui, déplore la situation de non-respect des accords et des règles actuels et a emprunté l’appel du Secrétaire Général des Nations-Unies : « Arrêtez l’escalade. Faites preuve d’une retenue maximale. Relancez le dialogue. Renouvelez la coopération internationale ». Cette année marquera le 75ème anniversaire de l’échec du nationalisme et de la violence, qui doit nous servir de leçons pour l’avenir, et nous invite à une coopération multilatérale positive.

Les deux orateurs ont fait appel à la redéfinition de la coopération multilatérale internationale et au « pacta sunt servanda », et en soulignant l’aspect humain que doit prendre les interventions dans les affaires migratoires, à travailler d’arrache-pied pour asseoir les règles internationales basées sur le droit, dans un esprit d’entente et de responsabilité commune.

Ainsi, toutes les parties prenantes y mettront des leurs pour que l’année 2020 soit meilleure qu’elle ne s’annonce.