Fidèle au rendez-vous, Madagascar était représentée à la 53ème édition de l’ITB, du 06 au 10 mars, un événement mondial incontournable, avec un accent particulier sur le tourisme solidaire et responsable.

Sous l’impulsion de l’Office National du Tourisme de Madagascar, le « Trio » « Tour opérateurs », Hôtels et la Compagnie Nationale Air Madagascar (en partenariat avec Air Austral) ont mis en avant la destination Madagascar dans un contexte de forte concurrence, pour attirer une clientèle croissante et toujours plus exigeante.

Au-delà de cet aspect  » classique « , la promotion du tourisme culturel malgache a été initiée cette année grâce à la participation du Musée Raketamanga.

Par-dessus tout, le tourisme durable, solidaire et responsable, dans la lignée de la tendance actuelle, a été mis en avant grâce au soutien du BMZ/GIZ Antanananarivo en faveur de l’Association nationale de solidarité et de tourisme responsable. Madagascar National Parks soutient également cette initiative. Les membres de l’Association « Antso Re » (littéralement « Appel Entendu ») et d’autres opérateurs sur le terrain ont établi des contacts intéressants et ont pu ouvrir de nouveaux horizons. Des manifestations musicales, des « amuse-gueule » des spécialités culinaires malgaches ont attiré les visiteurs, et plus particulièrement le tirage au sort (le samedi après-midi 09 mars), pour gagner un voyage durable pour deux personnes à Madagascar.

En outre, Madagascar organise chaque année le Salon International du Tourisme (IMT) du 13 au 16 juin 2019 à Antananarivo, réunissant tous les acteurs du secteur, suivant la tendance actuelle d’un tourisme innovant, inclusif, durable et responsable en mettant l’humain au centre et en favorisant les échanges.

Madagascar, quatrième plus grande île du monde, offre un potentiel énorme, notamment dans le domaine du tourisme, l’un des cinq secteurs les plus prometteurs du monde.

Le nombre de touristes d’ici 2023 devrait atteindre 500 000, ce qui représente non seulement des opportunités d’affaires en termes d’infrastructures, d’industrie touristique, d’énergie, et bien d’autres, mais aussi des produits diversifiés pour une destination unique dans une « Ile au Trésor ».